Les signes incontournables du stress : comment les identifier ?

0
173

Sommaire

Le stress est devenu une composante inévitable de notre quotidien. Confrontés à des situations exigeantes et sous pression constante, il peut parfois être difficile de détecter les premiers symptômes du stress. Dans cet article, nous allons voir comment savoir si on est stressé en se basant sur les signes clés liés au stress.

Les symptômes physiques du stress

Le stress affecte notre corps de diverses manières. Voici une liste non exhaustive des manifestations physiques qui peuvent s’observer :

  • Palpitations ou rythme cardiaque rapide : l’anxiété provoque la libération d’adrénaline, ce qui accélère le cœur et augmente la tension artérielle.
  • Maux de tête : cela peut dépendre d’une tension musculaire dans la nuque ou de modifications hormonales dues au stress.
  • Vertiges : le stress peut entrainer des étourdissements ou des sensations de déséquilibre.
  • Troubles digestifs : les personnes stressées sont souvent sujettes aux maux d’estomac, diarrhées, constipations ou gaz excessifs.
  • Tensions musculaires : lorsque l’on est stressé, notre corps a tendance à contracter involontairement les muscles, notamment autour des épaules et du cou.
  • Altération de la peau : le stress peut provoquer une exacerbation de problèmes cutanés préexistants, tels que l’eczéma ou l’acné.

Les troubles du sommeil liés au stress

Le sommeil est également un élément clé pour déterminer si nous sommes stressés. En effet, le stress perturbe souvent la qualité et la quantité de notre repos nocturne. Parmi les symptômes couramment observés, on retrouve :

  1. Insomnie : difficulté à s’endormir ou maintien du sommeil en raison d’un esprit agité qui ne parvient pas à “déconnecter” des soucis quotidiens.
  2. Réveils fréquents pendant la nuit : ces réveils peuvent être causés par des ruminations mentales ou des sensations physiques inconfortables liées au stress.
  3. Sommeil non réparateur : se réveiller encore fatigué(e) et sans énergie malgré une durée de sommeil suffisante.
  4. Fatigue diurne : cette sensation de manque d’énergie persistant tout au long de la journée est un signe possible d’un stress mal géré.

Les signes psychologiques du stress

Outre les manifestations physiques, le stress a aussi des conséquences sur notre humeur et nos capacités cognitives. Certains signes psychologiques sont notamment :

  • Tristesse : un état émotionnel bas peut être lié à l’accumulation des tensions et au sentiment d’être dépassé(e) par les événements.
  • Irritabilité : ce symptôme se manifeste par une impatience, une susceptibilité accrue et des réactions disproportionnées face aux situations du quotidien.
  • Inquiétude constante : un esprit en proie à des ruminations mentales incessantes qui entrave notre capacité à nous concentrer sur nos tâches.
  • Perte de confiance en soi : le stress peut mener à un repli sur soi et altérer nos capacités à prendre des décisions et à évaluer nos compétences.
  • Difficultés de concentration : la présence de nombreux stimuli liés au stress engendre une baisse des performances intellectuelles et une déperdition d’énergie.

Attention à la dépendance et aux compensations

Il est important de rester vigilant quant aux mécanismes d’adaptation néfastes que peuvent développer certaines personnes afin de faire face au stress. Ces comportements comprennent :

  1. L’abus de substances : consommation excessive d’alcool, de tabac ou de drogues pour soulager la tension nerveuse.
  2. La boulimie ou l’anorexie : le stress peut générer des troubles alimentaires chez certaines personnes, marqués par des pulsions incontrôlables ou des privations volontaires.
  3. Le surmenage : s’engager dans une spirale de travail incessant pour tenter d’échapper aux sensations désagréables liées au stress, pouvant mener à l’épuisement professionnel.

Comment gérer son stress ?

Pour mieux vivre avec le stress et prévenir ses effets négatifs sur notre organisme, plusieurs techniques peuvent être employées :

  • Adopter une alimentation équilibrée : privilégiez les légumes, les fruits, les céréales complètes, les protéines maigres et les sources de bons lipides pour favoriser la production d’hormones régulatrices du stress.
  • Pratiquer une activité physique régulière : l’exercice permet de libérer des endorphines qui aident à combattre le stress et procure un sentiment de satisfaction.
  • Méditer : la méditation de pleine conscience centre l’attention sur l’instant présent et aide à contrôler les mécanismes de rumination mentale.
  • Organiser son emploi du temps : divisez vos tâches en petits objectifs réalisables, déléguez certaines responsabilités et accordez-vous des pauses pour éviter la surcharge de travail.
  • Tisser des liens sociaux : échangez avec votre entourage et partagez vos préoccupations pour bénéficier de soutien moral et émotionnel.
  • Utiliser des bijoux anti-stress: Les bijoux anti stress sont un bon moyen de gérer son stress et de se distraire.

En somme, apprendre à repérer les symptômes du stress est la première étape pour préserver notre bien-être et éviter les conséquences néfastes d’une anxiété persistante.

Article précédentSanté Buccale d’Excellence au Cabinet Dentaire
Article suivantVivre zen: intégrer la sagesse et la simplicité dans le quotidien